Podcast #17 - Kung Fu Gang, Sushi Dice, Istanbul, Loony Quest

Critiques

MALIFAUX – Toujours sur la Brèche

Nous sommes en 1900 ou à peu près. Voilà une époque charmante, on l’a même surnommée la « Belle époque », c’est vous dire. La Civilisation est en marche, le progrès, l’électricité, la science ! Et puis voilà, il y a la Brèche, ce passage vers un autre monde, vers la magie des puissantes pierres d’âmes. Cela ressemble à une autre dimension, un peu comme Lovecraft pouvait les imaginer. De l’autre côté de la Brèche se trouve la petite ville de Malifaux, une sorte de Mos Esley version Far-West.

FLAMES OF WAR – Late War – Ouverture de la chasse aux canards

Je poursuis ma découverte du jeu de figurines Flames of War. Après avoir fait moult batailles en Early War (1939-1941) et même participé à un tournoi à Fontaine-le-comte en mars 2015, je change de période. La période dite Late War est consacrée aux années 1944-45.

JAMAÏCA – Guerre de course

À la fin du XVIIe siècle, Sir Henry Morgan, gouverneur de la Jamaïque, organise une grande régate autour de l’île. Vous imaginez un événement mondain, les riches propriétaires locaux emmenant famille et domesticité pour assister aux manœuvres de gracieux vaisseaux ?
Grave erreur, car si Henry Morgan est bien gouverneur en titre, c’est surtout un redoutable aventurier – l’un des pires pirates – qui a réussi le tour de force de devenir puissant et respecté. Cette course va opposer des capitaines pirates, lancés sur des vaisseaux armés, ils vont aller vite mais aussi tout ravager sur leur passage.
Un tricorne sur la tête, un sabre au côté, un perroquet sur l’épaule et c’est parti !

Flames of War

Globul cause pour Barbus in Game

Il était une fois un gobelin qui était parti, ses Churchill sous le bras, affronter une armada de joueurs de Flames of War à Bordeaux. Il nous avait d’ailleurs raconté tout ça il y a un moment déjà. Entre deux parties, Globul a sympathisé avec un barbu, Urial, qui, comme lui bricole des trucs sur l’Internet autour de sa passion pour la chose ludique. C’est ainsi que la première hybridation entre un gobelin et un barbu vient de voir le jour sous la forme d’un podcast vidéo dans lequel Globul cause des évolutions de la liste qu’il avait présenté à Bordeaux.

FLAMES OF WAR – Tournoi de Bordeaux 2015

Cette fois-ci c’est (encore) le grand jour et le réveil sonne carrément tôt. Mes troupes anglaises sont bien rangées dans leurs casiers, j’ai le livre de règles, les gabarits d’artillerie, mes dés, les marqueurs de jeu, le mètre-ruban, mes listes d’armées, je suis paré. Oups, failli oublier le plateau, non pas pour le thé (encore que, des fois ça peut aider en jouant britannique), mais pour balader l’armée d’une table de jeu à une autre.

FLAMES OF WAR – Late War – Ouverture de la chasse aux canards

Je poursuis ma découverte du jeu de figurines Flames of War. Après avoir fait moult batailles en Early War (1939-1941) et même participé à un tournoi à Fontaine-le-comte en mars 2015, je change de période. La période dite Late War est consacrée aux années 1944-45.

Tutoriels & DIY

TTTT – La peinture de figurines : le matos de peinture

Vous avez patiemment dégrappé, ébarbé, colmaté, collé et sous-couché vos figurines et avez même prévu le vernis pour les protéger, mais il reste à faire l’essentiel : peindre la figurine. Comme cela a été le cas pour les phases de préparation, là encore il va falloir un peu de matériel. Je vous propose une liste de matos indispensable pour peindre dans les meilleures conditions et y prendre le maximum de plaisir.

TTTT – La peinture de figurines : le matériel de base

Alors, comme ça, on a décidé de se mettre à la figurine ? On ne va pas se mentir, hein, je vais vous parler de figurine de jeu, pas de ces œuvres d’art qui restent sur la cheminée ou dans la vitrine, sous cloche. Non, ici, on est chez le Gobelin Rose, on parle de bonshommes qui vont être touchés, tripotés, manipulés, qui vont tomber aussi parfois… Bref, on va parler des figurines de la vraie vie de joueur !

Previews

STAR WARS ARMADA – Une armada, minimum

De passage au FLIP, nous avons testé Star Wars Armada. C’est un peu la suite logique de Star Wars X-Wing qui permettait de recréer avec des figurines les combats de chasseurs et autres petits vaisseaux de Star Wars.

LIMITS – Dénoncez la couleur !

Découvert pendant le Festival International des Jeux de Cannes, Limits est le digne membre de la famille des jeux de « menteur », il sort du lot grâce à quelques idées plutôt sympa. Il faudra faire appel à sa mémoire et faire preuve d’un certain culot pour jouer à Limits. Le but : gagner des points en dénonçant ses petits camarades qui auraient dépassé les limites. Gare à celui qui se trompe !

FAMIGLIA – Gangsters & spaghetti

Famiglia, c’est l’histoire de deux clans rivaux qui tentent par tous les moyens de recruter dans la rue des gangsters issus de différentes factions – Famiglia, Comptables, Brutes, Mercenaires – pour devenir ainsi, le gang le plus influent.

Podcasts

On y était !

FIJ CANNES 2015 – Un petit tour d’horizon

Cannes est un rendez-vous immanquable pour les amateurs de jeux de société. J’adore ce salon, accessible et bien organisé. C’est toujours un plaisir de découvrir enfin les jeux sur lesquels nous lisons les articles depuis des semaines. Cette fois-ci, j’y suis allé le samedi et seulement la journée (oui, j’ai de la chance j’habite à 1h30 de Cannes). Et finalement, comme d’habitude c’est trop peu, trop court, trop frustrant de ne pas pouvoir tout essayer. Voici donc un petit tour d’horizon des jeux essayés, à lire sur le Gobelin Rose sous la forme de petites previews.

FIJ Cannes 2015 – Du côté des jeux de rôle

Le professeur Glauss a parcouru les allées du palais des festivals à la recherche d’informations rôlistiques pour ses amis Gobelins. Cette année, il aura fallu chercher car la partie jeux de rôle (JDR) a été très réduite pour laisser plus de place aux jeux de plateau.