FIJ CANNES 2015 – Un petit tour d’horizon

FIJ Cannes 2015

 

Cannes est un rendez-vous immanquable pour les amateurs de jeux de société. J’adore ce salon, accessible et bien organisé. C’est toujours un plaisir de découvrir enfin les jeux sur lesquels nous lisons les articles depuis des semaines. Cette fois-ci, j’y suis allé le samedi et seulement la journée (oui, j’ai de la chance j’habite à 1h30 de Cannes). Et finalement, comme d’habitude c’est trop peu, trop court, trop frustrant de ne pas pouvoir tout essayer. Voici donc un petit tour d’horizon des jeux essayés, à lire sur le Gobelin Rose sous la forme de petites previews.

Abracada… Quoi ? chez Moonster Games, Targets chez Blackrock éditions, Welcome to the Dungeon chez Iello, La cigale et la fourmi chez Purple Brain, Crossing triplement édité par Space Cowboys, Cocktail games et Moonster games.

 

FIJ Cannes 2015

 

Un petit mot sur Splendor auquel je ne consacre pas une preview en bonne et due forme puisqu’il y a déjà un article dessus dans les parages. Je l’ai essayé pour la première fois au salon du jeu. Ce n’était pas ma cible, mais une table était libre et j’en ai profité. Le jeu tourne effectivement très bien. J’ai eu la chance que ce soit Mr Croc himself qui m’explique les règles du jeu. Très chouette. Tout ça pour dire qu’outre la passion des jeux et des mécaniques subtiles, j’apprécie vraiment le monde ludique pour cette proximité, cette facilité d’approche des “stars” du métier. Un moment agréable en somme.

Toujours aussi bien ce salon, toujours plaisant. Au final, en écrivant ces quelques lignes, je me rends compte que j’ai joué à beaucoup de jeux de bluff, sans le faire exprès. Cette mécanique n’est pourtant pas ma tasse de thé, je préfère les jeux un poil plus cérébraux, mais qui demandent aussi plus de temps autour d’une table et donc plus d’attente dans le salon. Les places sont chères. Je noterais quelques déceptions, celle de ne  pas avoir pu tester, entres autres, chez les Ludonautes, Colt Express, l’As d’or pour lequel je ne comprends pas qu’il y ait eu si peu de tables mises en place, Discoveries, le nouveau jeu de Cédric Chaboussit qui je suis certain est aussi bon que Lewis & Clark. Chez les Space Cowboys, Elysium, bien sûr et chez Catch up games, le très original Sapiens. Enfin, je recommande à tous de venir au moins une fois dans ce salon qui permet aux enfants, familles et joueurs, de passer moment vraiment agréable.

 

Note de Lidael : un grand merci à Geeklette pour les photos et aux copains qui utilisent le hashtag #j2s sur Twitter pour le dépannage de visuels.

 

 


Suggestions de lecture

Bib

[Rédacteur] Les belles illustrations c’est bien mais Bib aime surtout les mécaniques subtiles, malines qui vont mettre tout son cerveau en ébullition. L’envie de jouer est permanente et il a hâte que ses enfants grandissent pour qu’ils découvrent une ludothèque bien remplie mais attention pas de coopératifs ! On ne mange pas de se pain là ! Bib est un Geek, jeux vidéo depuis tout jeune, découverte de Magic The gathering en 1994 et les jeux de plateau depuis 2007, son nouveau dada !

Commentez en premier