PIPPO – Rouge ou bleu le chat ?

PippoPippo
Auteur(s) : Reinhard Staupe
Illustrateur (s) : (on ne sait pas)
Éditions :
Genre : jeu de cartes
Mécanisme (s) : combinaisons, mémoire, simultané
Thème :
Année : 2007
À partir de 4 ans
2 à 8 joueurs
Durée d’une partie : environ 15 min
Indicateur de prix : 10 euros environ

 

Bienvenue à la ferme arc-en-ciel

Pippo n’est pas un clown, c’est un fermier daltonien. Il a des tas de bestioles dans sa cour de ferme et est sans cesse en train d’en chercher une. Il faut traire le chien, donner l’avoine au chat, envoyer le cochon chercher les moutons, faire descendre la vache de l’arbre, bref la routine. Mais est-ce la vache violette ou le cochon bleu qui manquent ? Il faut absolument aider Pippo, ses animaux lui en font voir de toutes les couleurs.

 

Pippo : mécanismes du jeu

Pippo est un petit jeu qui tient dans la poche. Rangées dans une boîte de fer, deux piles de vingt-cinq cartes chacune constituent le matériel de jeu.  Si les illustrations sont assez quelconques, elles sont très lisibles, très colorées et les cartes sont extrêmement solides, ce qui  est fort utile pour un jeu destiné aux petits. Vous pouvez toujours vous accrocher pour plier une carte en deux…

PippoSur les cartes de la première pile il y a un animal (chien, chat, cheval, vache ou cochon), de grande taille  de l’une de ces  cinq teintes : jaune, bleu, rouge, violet ou vert. Sur les cartes de la seconde pile, ce sont quatre animaux, de quatre couleurs différentes qui sont représentés sur chaque carte.

Le but du jeu ? Fastoche : il suffit de retrouver l’animal et la couleur qui manquent, de les combiner et de retrouver la bonne carte sur la table.  Si par exemple la carte montre un chat bleu, un cheval vert, un cochon jaune, une vache violette… il manque bien sûr le chien rouge.
Côté mise en place c’est  là aussi extrêmement simple. La pile des cartes avec les quatre animaux est disposée face cachée au centre de la table tandis que les cartes avec l’animal seul sont éparpillées tout autour de la pile. Ces cartes ne changeront plus de place par la suite.
À chaque tour, une carte à quatre animaux est dévoilée, le premier joueur  qui pointe sur la table l’animal et la couleur manquante gagne la carte, une fois la pile épuisée celui qui a gagné le plus de cartes remporte la partie.
Si cela semble très facile en le disant, sachez que les enfants sont beaucoup lestes que les grands pour trouver les bonnes cartes, attendez-vous à perdre pas mal de parties, vous serez encore en train de réfléchir à l’animal qui manque qu’ils auront déjà la bonne réponse.

 

Un jeu pédagogique

Au-delà de l’intérêt ludique évident pour les gnomes, Pippo est aussi un jeu qui va permettre de travailler la concentration, l’observation, la mémoire, la rapidité, mais aussi de reconnaitre et nommer les animaux ou les couleurs. En plus, à quatre ans on a-d-o-r-e ranger, classer, trier,  ici entre les couleurs et les animaux, il y a de quoi faire.  L’exercice a également ceci d’intéressant que les jeux de type « mémory », font plutôt rechercher des dessins qui se ressemblent, ici, il faut au contraire retrouver ce qui manque.
Évidemment c’est un jeu plutôt axé sur les 4 / 5 ans, mais entre adultes à l’apéro, un peu à la Dobble, c’est aussi sympa.

 

Avatar de GlobulL’avis de Globul
Ha ha, un jeu simplet pour les petits, trop facile. Ok je les laisse gagner. Heu, mais c’est dur ce truc, faut être sacrément rapide. Chercher la couleur qui manque c’est enfantin, chercher l’animal aussi, mais les deux en même temps c’est galère, de quoi se prendre la honte rapidement.
Le souci c’est de bien rester concentré, il est possible de gagner deux ou trois cartes de suite et puis hop, les fois suivantes on se retrouve dans le gaz, on perd trois ou quatre fois sans même comprendre ce qui se passe. De la bonne gymnastique intellectuelle pour les grands et les petits… sauf que les petits sont souples eux !

 

L’avis de Lidael
Je me souviens qu’en ouvrant la boîte de Pippo, j’avais été un peu déçue par les dessins, qui pourraient être plus sympa et j’en étais un peu restée là. Puis j’ai laissé le jeu entre les mains expertes de copines instits’ et là ce fut la révélation. C’est vraiment un jeu très intéressant à pratiquer avec les enfants, non seulement ils seront fiers de mettre une pile aux adultes, mais en plus il y a un vrai intérêt qui va  au-delà du ludique pour eux.
Un jeu à pratique sans modération donc !

 


Suggestions de lecture

Lidael

[Fondatrice & cheffe] Lidael ne jouait à rien avant que le hasard ne mette sur sa route un gnome ludo-passionné. Quelques années de pratique plus tard, ses préférences ludiques vont vers des jeux tels qu'Horreur à Arkham, Battlestar Galactica, Talisman, Pandémie mais elle n'a rien contre un p'tit jeu léger et rigolo de temps en temps ! Règle d'or : ne pas acheter d'extension d'un jeu tant que les figurines du jeu de base ne sont pas peintes !

Commentez en premier