KROSMOZ ARENA – Petshop de combat

Le stand du festival des jeux de Cannes nous a permis de tester rapidement Krosmoz Arena. Il s’agit d’un jeu de batailles tactiques au tour par tour permettant d’opposer des équipes de figurines issues de Dofus et Wakfu, les deux mondes des jeux vidéo d’Ankama. Chaque joueur dirige une équipe de quatre guerriers qui va devoir l’emporter sur l’adversaire en utilisant les capacités et les sorts des personnages, combinés aux pouvoirs spécifiques du coach.

Le combat proprement dit est rapide mais assez fouillé, certains personnages sont spécialisés au contact, d’autres à distance avec un principe de ligne de vue. Ils interagissent avec le décor pour s’y cacher, ouvrir des coffres, prendre des bonus. Par ailleurs les figurines n’ont pas toutes la même force, l’utilisation des plus puissantes est ceci dit à double tranchant car leur trépas pénalise fortement le joueur qui perd beaucoup de points de victoire.
L’esthétique des figurines peut aider les adolescents à faire l’effort nécessaire pour assimiler le système de jeu, faisant en quelque sorte le premier pas vers les jeux de simulation tactique.

Krosmoz arena

Le matériel de jeu nous a emballés, vraiment superbe, que ce soit le décor ou les figurines d’une qualité proche de celle des miniatures de bande dessinée. La boîte de base comportera huit héros, à combiner avec des boîtes d’extension comportant chacune une figurine, une carte et un scénario. Le jeu se situe ainsi à la frontière entre un jeu de plateau et la collection de figurines, avec la particularité d’être sous forme de blindbox et d’encourager l’échange entre joueurs.
Ce système constitue aussi un bémol important, notamment pour les jeunes publics : acheter deux ou trois box pour découvrir deux fois le même personnage qu’on a déjà, voilà qui peut frustrer. Par ailleurs le coût pour avoir l’ensemble du jeu peut être un frein à sa diffusion et au plaisir des joueurs.

Abouti, très agréable à regarder et pouvant donner lieu à de nombreuses configurations d’escarmouches, Krosmoz Arena arrive sur les tables à l’automne 2012.

 

À l’occasion du festival, nous avons également rencontré le temps d’une interview pour Mondes Persistants, Eskarina, la community manager du jeu Wakfu, qui sera accessible en ligne à partir du 29 février 2012.

 


Suggestions de lecture

Globul

[Fondateur & rédacteur] Gnome donc joueur, le Globul a épuisé ses grands-parents aux petits chevaux et au Monopoly, écumé les magasins de jeux depuis des décennies, raflé la série Cry Havoc, mémorisé les Casus Belli et tartiné des règles de wargame en VO au p'tit-dèj. Les jeux d'aujourd'hui sont rudement bien, accessibles et peuvent se jouer sans travailler le scénar pendant 15 jours complets. Yup !

2 Commentaires

  • B52
    Répondre février 23, 2012

    B52

    Ne pratiquant plus de jeux vidéo depuis plus de 15 ans j’étais un peu retissant au départ mais rien qu’à l’arrivée sur le stand ce frein c’est volatilisé visuellement superbe, le jeu en lui-même est excellent et très riche avec à mon avis une re-jouabilité énorme grâce aux différentes scénarisations de début de partie (personnages différents, plateau modulable et scénarios multiples). Il m’a rappelé mes parties (tactiques) de Xcom pour ceux qui connaissent (cela ne me rajeuni pas ;) )
    Je n’attends plus qu’une chose : sa sortie.

  • Un petit billet rapide pour les curieux qui aiment le Kawaï: Kromoz Arena dont je vous parlais déjà ici, passe en revues ur le Goblin Rose.

Laissez une réponse