DIE GULLI PIRATTEN – Ketchup à babord !

 Die gulli piratten
Auteur(s) : Andreas Pelikan
Illustrateur (s) : Marina Fahrenbach
Éditions : Heidelberger Spieleverlag (pas d’édition française pour l’heure)
Genre : jeu de plateau
Mécanisme (s) : ,
Thème : Pirates
Année : 2012
À partir de 10 ans
2 à 5 joueurs
Durée d’une partie : de 30 à 60 min

 

Le festival de Cannes, le Gobelin y était, il a monté les marches et puis les a descendues après rapidement, histoire d’aller au plus vite dans les bas-fonds du Palais des Festivals, tester un maximum de jeux en un minimum de temps. Une seule partie ne suffit pas pour se poser en connaisseur du jeu, mais suffit pour éveiller l’intérêt du Gobelin, au point d’en faire une courte présentation sans prétention.

Embarquement immédiat pour un fier vaisseau pirate, Die Gulli Piratten nous a été présenté par les Trolls de jeu d’Antibes, qu’ils en soient chaudement remerciés ! Bon, en fait de navire il s’agit d’une coque de noix qui écume les eaux nauséabondes des égouts à la recherche de restes de nourriture. Votre équipage étant constitué de rats, cafards et autres escargots, cela ne les rebutera pas trop.

Die gulli piratten

 

Trois bateaux avec chacun quatre postes pour placer vos marins. Le but est d’être devant, à la place du capitaine, celui qui ramasse le maximum de nourriture et de jouets. Il y a aussi des jouets, à rendre aux enfants contre rançon (c’est vil hein !). Pour arriver à cette place convoitée il faut jouer des coudes, chaque personnage a une caractéristique propre liée au placement sur le bateau ou au ramassage de butin. Les entourloupes et les coups en traître sont légion puisque chaque joueur va placer ses marins sur les bateaux où bon lui semble en utilisant des cartes.

Au final on compte les points de la nourriture et des jouets ramassés, avec des bonus (ketchup pour les frites par exemple) ou des objets liés (il faut un ouvre-boîte pour les boîtes de conserve, un perroquet pour demander la rançon des jouets, etc.).

Die Gulli Piratten est un jeu relativement rapide, avec un beau matériel (figurines à peindre) et un système de jeu intéressant. La simple idée d’incarner des pirates des égouts qui prennent en otage des nounours a passionné la team Gobelin Rose !


Suggestions de lecture

Globul

[Fondateur & rédacteur] Gnome donc joueur, le Globul a épuisé ses grands-parents aux petits chevaux et au Monopoly, écumé les magasins de jeux depuis des décennies, raflé la série Cry Havoc, mémorisé les Casus Belli et tartiné des règles de wargame en VO au p'tit-dèj. Les jeux d'aujourd'hui sont rudement bien, accessibles et peuvent se jouer sans travailler le scénar pendant 15 jours complets. Yup !

4 Commentaires

  • Répondre février 26, 2012

    Eucalys

    plop ,

    il m a l air vraiment joli ce petit jeu , une idée d’une édition française ?

  • Lidael
    Répondre février 27, 2012

    Lidael

    Aucune non, mais on ne s’est pas trop renseignés non plus il faut bien le dire !

    Les trolls de jeu ont trouvé une version des règles en anglais, le matériel de jeu ne comporte pas du tout de texte, cela est donc jouable en l’état pour peu qu’on lise un chouille l’anglais pour les règles.

    Dès que l’on a des infos sur un éventuel distributeur français, on fera signe ;)

  • Répondre avril 10, 2012

    lapetitemarion

    Bonjour

    Nous possédons le jeux mais sans la traduction . Pouvez vous nous indiquer le lien de la traduction anglaise ?

    Merci d’avance

    cordialement

  • Globul
    Répondre avril 10, 2012

    Globul

Laissez une réponse