DICE TOWN – Le Sheriff a toujours raison

Dice Town (Site officiel)
Auteur(s) : Bruno Cathala, Ludovic Maublanc
Illustrateur (s) : Pierre Lechevalier
Éditions :
Genre : jeu de dés
Mécanisme (s) : stratégie, hasard
Thème :
Année : 2009
À partir de 10 ans
De 2 à 5 joueurs
Durée d’une partie : 30 min
Indicateur de prix : environ 30 euros

Dice town, les tricheurs finissent lynchés… ou Sheriff

La conquête de l’Ouest, ce sera beau à raconter aux vieux restés sur le Continent, mais pour l’instant la perspective c’est Dice Town, Main Street, à gauche le Saloon de Martha, à droite le General Store de Phil, au fond le Town Hall et bien sûr la prison du Sherrif.

On n’arrive en étant personne et on devient quelqu’un en arrachant des terres, des dollars et de l’or à la bonne fortune de l’Ouest. À chacun sa chance, à chacun sa manière. Le pasteur et le juge ne sont pas encore arrivés, alors c’est le Sheriff qui fait la loi. La loi c’est comme son colt, son étoile et son chapeau : c’est sa loi.

 

Mécanismes de jeu

Dice townLa base de Dice Town est un jeu de poker avec des dés, 5 dés chacun. Chaque dé affiche le 9, le 10, le valet, la dame, le roi et l’as, comme les cartes d’un jeu). Dans un petit gobelet chacun des joueurs va en simultané construire dé par dé sa combinaison de 5 dés pour le tour.

– Les 9 donnent accès à la mine d’or et à ses pépites.
– Les 10 permettent de prendre les dollars de la banque.
– Les valets permettent de piocher une des cartes du magasin (équipements qui donnent des points de victoire, cartes actions diverses).
– Les dames permettent d’obtenir l’aide des girls du saloon, qui iront piquer des cartes dans le jeu d’un adversaire (terrains et cartes du magasin).
– Les rois permettent de devenir ou de rester Sheriff.

Celui des joueurs qui a la meilleure combinaison (brelan, carré, etc.) aura en plus le droit de piocher un terrain pour s’installer, chaque terrain a une valeur en points de victoire. S’il y a des as dans la combinaison, cela permet d’en piocher plus.

Un seul joueur peut effectuer l’action d’un type de dé, celui qui en a le plus (ou celui que le Sheriff désigne en cas d’égalité). Quand toutes les actions ont été faites, si quelqu’un n’a rien eu, le Doc Badluck lui permet un rattrapage (carte, or, dollars) selon ses dés. Après le second tour commence avec les mêmes principes : combinaisons de dés construites en jets successifs, actions en fonction.
But du jeu : récolter le maximum de points de victoire (terrains, équipements, or, dollars) pour être déclaré vainqueur au moment où la mine d’or (ou le stock de terrains) s’épuise.

 

Tactiques et coups foireux

Dice townLa logique voudrait de privilégier la meilleure combinaison pour obtenir des terrains et, au passage quelques autres avantages. Ceci dit selon les cas des cartes plus dépareillées permettent d’empocher la récompense dans des catégories où personne n’a cherché à avoir les dés. Par exemple si deux joueurs cherchent absolument à avoir les pépites et s’affrontent sur les 9, il est plus judicieux de panacher ses dés pour obtenir les autres avantages… y compris le Sheriff qui permettra de poser en arbitre “impartial”.
Le Sheriff décide en effet en cas d’égalité, y compris s’il doit choisir entre lui et un autre joueur !
Les dollars permettent de garder plus de dés d’un lancer (un dollar par dé gardé), cela permet de garder un lancer heureux, un carré tombé du ciel, etc. Du coup cela oblige aussi les autres joueurs à finir plus vite leurs lancers, et peut contrecarrer leurs plans… mais cela coûte et oblige à rechercher les 10 qui accordent les dollars.

 

Les vautours gagnent toujours

Dice Town est un jeu joyeux, bruyant (lancers de dés), rapide, aux règles simples et réservant pourtant de bons rebondissements.
Pour gagner il faut être à l’affût de tout, tout ce qui peut vous avantager, tout ce qui peut plomber les adversaires. Il est bien difficile de savoir qui est en train de l’emporter. Certains éléments sont simples comme un tas de pépite amoncelé, d’autres beaucoup plus fourbes avec les cartes équipement qui vont de 1 à 8 points de victoire, où les terrains (de 1 à 5).
Par ailleurs la chance joue un rôle important, pouvant donner des combinaisons totalement fabuleuses ou désastreuses, rien n’est écrit, rien n’est définitif, c’est la dure loi de l’Ouest !

 

L’avis de Globul
Excellent jeu court et rythmé, qui demande de la gymnastique intellectuelle, j’adore y jouer même si je perds très souvent (quasi tout le temps, ok). La subtilité du stratège se heurte hélas à la veine des pieds tendres.
Le truc qui doit me perdre : vouloir être Sheriff, l’étoile donne 5 points de victoire mais elle attire les convoitises de tous les coyotes de la ville.

 

L’avis de Lidael
Dice town
c’est avant tout le bruit des dés qui s’agitent dans le gobelet. Facile à prendre en main (pour peu que l’on ne soit pas complètement largué dans les combinaisons de cartes au poker), rigolo, c’est un jeu qui pourra demander néanmoins un peu de stratégie et d’observation si l’on veut devenir le citoyen le plus important de la ville, ou sheriff à la place du sheriff. Dice town c’est un jeu qui met de l’ambiance et auquel on peut jouer sans être un expert des jeux de société.

 

L’avis de Nednot
Le Poker ça n’a jamais été ma tasse de thé, Dice Town part donc avec un handicap pour me plaire. Heureusement le jeu est  pensé pour les novices, avec plusieurs rappels des combinaisons sur le plateau et le Doc’ capable de récompenser les pires joueurs comme ils le méritent. Les parties sont rapides et il n’y a jamais de temps morts (les joueurs jouant tous ensemble en même temps), ce qui permet d’enchaîner plusieurs parties sans se lasser.

 

 

 

 


Suggestions de lecture

Globul

[Fondateur & rédacteur] Gnome donc joueur, le Globul a épuisé ses grands-parents aux petits chevaux et au Monopoly, écumé les magasins de jeux depuis des décennies, raflé la série Cry Havoc, mémorisé les Casus Belli et tartiné des règles de wargame en VO au p'tit-dèj. Les jeux d'aujourd'hui sont rudement bien, accessibles et peuvent se jouer sans travailler le scénar pendant 15 jours complets. Yup !

1 Commentaire

  • Répondre octobre 4, 2011

    Guillome

    un jeu qui a fait rapidement des adeptes, notamment parmi les ados de l’asso ! l’extension est apprécié pour renouveler les plaisirs…

Laissez une réponse