LA TOUR ENCHANTÉE – Vol de princesse

La tour enchantée
Auteur(s) :
Inka Brand, Markus Brand

Illustrateur(s) : Rolf Vogt
Éditions : ,  Drei Magier
Genre : jeu de plateau
Mécanisme (s) : mémoire, semi-coopératif, ,
Thème : contes et légendes
Année : 2013
À partir de 5 ans
2 à 4 joueurs
Durée de partie : 20 min
Indicateur de prix : env. 36 euros

 

Sauvons la princesse

L’horrible sorcier Corbeaunoir a enlevé une princesse et l’a enfermée en haut de sa tour. Il a tout fermé à double tour avant de cacher la clé dans la forêt. Notre héros, Robin, va tenter de la trouver avant le sorcier afin d’aller ouvrir une des serrures de la tour pour libérer la princesse et couler des jours heureux avec sa belle.

 

La tour enchantée : mécanismes de jeu

La tour enchantéeLe but du jeu est simple, être le premier à atteindre la tour et à libérer la princesse dont le pion est enclenché dans une tour de plastique. Si le sorcier y parvient avant que la princesse ne soit libérée c’est perdu pour Robin et vice versa.

Le joueur qui joue le sorcier cache la clé qui permet de déverrouiller la tour sous une tuile du plateau. Évidement les autres joueurs ne regardent pas où elle est enterrée. Le sorcier, qui sait où se trouve la clé, part de plus loin que le héros, il dispose d’ailleurs d’un petit plateau supplémentaire qui rallonge son chemin. Robin, lui, peut choisir un des quatre emplacements de départ sur le plateau principal.

À chaque tour de jeu, un joueur va lancer les deux dés. Le premier dé détermine qui avance en premier de Robin ou du sorcier. Le second dé indique le nombre de cases que chacun va pouvoir traverser. Aspect malin du jeu, les personnages sont aimantés, quand ils passent sur la case qui contient la clé, celle-ci se colle au personnage et la tuile se lève.

 

Mais par où on rentre ?

Que ce soit le sorcier ou Robin qui obtienne la clé, il faut l’utiliser pour libérer la princesse. La tour a six serrures et une seule permet d’ouvrir la porte. Il faut donc tenter sa chance. Si le joueur qui a trouvé la clé utilise la bonne serrure, la princesse est littéralement éjectée de la tour. Dans le cas contraire il ne se passe rien et le sorcier re-cache la clé. Attention interdiction de la mettre au même endroit ! Le sorcier retourne au début de son circuit. Robin lui reste où il est. Les tours de jeu reprennent normalement.

La dimension pédagogique

La tour enchantéeLa tour enchantée fait appel à la concentration et à la mémoire : il faut retenir où a été cachée la clé car on ne peut pas cacher la clé deux fois au même endroit.
De plus, et c’est l’un des aspect savoureux du jeu, les parents pourront commencer à initier les petits au bluff lorsqu’ils jouent le sorcier en partant dans une direction qui n’est pas du tout celle de la clé. Pour les adversaires du sorcier, chaque déplacement est passé à la loupe il faut tenter de décrypter le pourquoi du comment du déplacement du sorcier.
Bien qu’il soit annoncé comme étant un jeu coopératif, ce n’est qu’à moitié le cas puisque l’un des joueurs incarne le sorcier contre à tous les autres.

 

traxhatL’avis de Traxhat
La tour enchantée est un jeu agréable, dont le thème plaira particulièrement aux petites filles qui auront les yeux qui brillent quand la princesse sera sauvée par le chevalier. Le plateau de jeu est superbe, le système de “cache clé” et d’aimant est vraiment sympa, dommage que l’esthétique des personnages ne soient pas plus travaillée. Le côté coopératif permet de jouer jusqu’à quatre, même si en réalité deux joueurs suffisent.
À noter que La tour enchantée a eu reçu le prix de jeu de l’année en Allemagne dédié aux jeux pour enfants en 2013 (Kinderspiel des Jahres).

 

bib2L’avis de Bib
Avec La Tour Enchantée, Drei magier spiel nous offre encore un splendide jeu dans la lignée du Labyrinthe magique où le matériel de qualité, agréable à manipuler permet de rentrer joyeusement dans cette gentille histoire de princesse à délivrer. La configuration du jeu asymétrique appelle immédiatement à une revanche et les enfants dès 5 ans prennent autant de plaisir à cacher malicieusement la clé que tenter de la retrouver grâce à l’utilisation toujours intelligente des aimants. L’apothéose de la partie arrive évidemment avec le bond de la princesse lors de sa délivrance dont la démesure laisse place à l’étonnement et aux rires de nos chers bambins.

Simple d’accès et fort thématiquement, les six serrures obligent les enfants à un peu de et le plateau de jeu tracé intelligemment permet quelques subtiles cachettes pour les clés.

Un petit bémol tout de même, à plusieurs l’attente pour les plus jeunes peut être un peu frustrante d’autant plus que tout repose sur un simple lancé de dés très vite réalisé qui bien sûr n’ignore pas la chance et peut rendre la partie à sens unique. Privilégiez les parties à deux joueurs plus dynamiques !

 

 

 

 


Suggestions de lecture

Traxhat

[Rédactrice ] Que ce soit en coopératif ou pour se mettre des bâtons dans les roues, Traxhat est toujours d'attaque pour une partie. On dit qu'elle est sournoise et qu'elle utilise la ruse : heureusement qu'elle n'est pas Barbare sinon elle n'irait pas au Valhalla ! Elle adore s'immerger dans des mondes fantastiques comme celui d'Arkham ou se torturer le cerveau sur des jeux de stratégie. Si elle se réincarne en fourmi, elle n'aura aucun problème à gérer sa fourmilière.

Commentez en premier