ESTIMÉO – Trouver son mètre

topEstiméo
Auteur(s) : Guillaume Desportes
Illustrateur(s) : Alix Création, Yuminette
Éditions : Viking games
Genre : party game
Mécanisme(s) : , calcul
Thème : abstrait
Année : 2014
À partir de 10 ans
de 3 à 6 joueurs
Durée de partie : 30 min.
Indicateur de prix : 22 €

 

Testé en mode rapide sur le stand de Viking Games au FLIP, le jeu Estiméo nous a laissé une chouette impression. Comme son nom l’indique, dans Estiméo, il faut estimer la réponse aux questions posées par les cartes « Défi ». Le jeu est basé sur les comparaisons chiffrées, l’estimation sera donc toujours numéraire. Chaque joueur doit classer par ordre croissant trois éléments de réponse en trente secondes. Dit comme cela le truc paraît simple et pourrait même se passer d’une boîte de jeu pour rester exclusivement oral.

 

Estiméo

 

Oui mais c’est nettement plus compliqué. D’abord chaque joueur a une borne, une petite carte qui indique une valeur. Il devra aussi placer la borne dans son classement. Première difficulté donc, il s’agit d’inclure une valeur fixe dans un classement d’échelle ou somme toute on pouvait se passer d’avoir en tête des chiffres fixes. Du précis dans le flou, qui génère de la confusion, qui fait perdre du temps. À cela s’ajoute un lancer de dé au début du tour dont la valeur peut être utilisée en fonction des défis. Avec son principe de classement, Estiméo a un petit air de Timeline, mais en plus déjanté.

Mais le plus amusant dans ce party game, c’est le choix des valeurs à comparer (et le mètre de couturière fourni dans la boite de jeu qui permet de mesurer tout… et n’importe quoi). Il y a celles des cartes défi qui sont déjà gratinées et puis il y a celles inventées sur le vif par le maître du tour de jeu, on s’appelle ça le « Défi du maître » et là, il n’y a aucune limite sinon l’imagination dudit maître. Il est possible d’avoir à comparer le tour de son poignet avec un objet présent dans la pièce et avec… le multiple des Commandements bibliques et des Péchés capitaux. Heu…. ouais heu, mais trente secondes quand même et pas plus !

C’est malin, c’est déstabilisant, gagnants et perdants finissent hilares. Du bon p’tit jeu en somme.

 

 

 


Suggestions de lecture

Globul

[Fondateur & rédacteur] Gnome donc joueur, le Globul a épuisé ses grands-parents aux petits chevaux et au Monopoly, écumé les magasins de jeux depuis des décennies, raflé la série Cry Havoc, mémorisé les Casus Belli et tartiné des règles de wargame en VO au p'tit-dèj. Les jeux d'aujourd'hui sont rudement bien, accessibles et peuvent se jouer sans travailler le scénar pendant 15 jours complets. Yup !

Commentez en premier