STRIKE – Les dés du cirque

StrikeStrike
Auteur(s) : Dieter Nüssle
Illustrateur(s) : Franz Vohwinkel
Éditions :
Genre : jeu de dés
Mécanisme(s) : , lancer de dés
Thème : Abstrait
Année : 2012
À partir de 8 ans
2 à 4  joueurs
Durée de partie : env. 15 min.
Indicateur de prix : env. 20 euros

Pétanque au Colisée

Les boules de pétanque c’est lourd et dangereux dans la salle à manger, mais il faut avouer qu’il y a un certain plaisir à les balancer sur celles des autres. Strike permet d’assouvir ses pulsions balistiques sans pour autant tout casser autour de soi.

La boîte du jeu est thermoformée en une  petite arène, dans laquelle il va s’agir de lancer des dés, rien de bien compliqué donc. À son tour chaque joueur lance les dés un par un, il est possible de passer à tout moment. Si l’on parvient à avoir plusieurs dés affichant le même chiffre, on les récupère et on passe son tour. Si par contre un ou plusieurs dés affichent la croix qui remplace le un, ces dés sont éliminés de la partie. Le but du jeu est bien sûr de rester le seul joueur qui possède des dés.

 

Strike

 

Là où c’est rude c’est que chaque dé qui sort de l’arène est lui aussi éliminé, exit donc les maladroits. Il est possible de placer les dés déjà présents dans l’arène comme on le souhaite de manière à tenter de modifier leur face en lançant dessus son dé, d’où le nom du jeu. Les amateurs de pétanque peuvent utiliser efficacement leurs compétences. Jouer ou passer son tour, c’est là que les calculs de probabilités interviennent pour estimer ses chances. Si l’on est vraiment bon on peut même espérer vider entièrement l’arène ce qui forcera le joueur suivant à lancer tous ses dés d’un coup, il risque bien sûr l’élimination directe.

Si vous êtes comme moi à la fois maladroit, nul en pétanque et incapable de réfréner vos envies de tenter la chance, vous risquez fort une élimination aussi honteuse que rapide. Il faut reconnaître que ce jeu est très accessible, qu’il est carrément rigolo et fait un parfait petit jeu d’apéritif. Par contre étant  répétitif et grandement basé sur la chance, certains joueurs peuvent se lasser vite.

 

Le jeu a été nominé pour l’As d’or 2013


Suggestions de lecture

Globul

[Fondateur & rédacteur] Gnome donc joueur, le Globul a épuisé ses grands-parents aux petits chevaux et au Monopoly, écumé les magasins de jeux depuis des décennies, raflé la série Cry Havoc, mémorisé les Casus Belli et tartiné des règles de wargame en VO au p'tit-dèj. Les jeux d'aujourd'hui sont rudement bien, accessibles et peuvent se jouer sans travailler le scénar pendant 15 jours complets. Yup !

Commentez en premier