Jeux de dés

LAS VEGAS – FLOUZE LOOSE

Las Vegas. Ses hôtels luxueux, ses lumières, ses casinos. La démesure en plein désert.
Il y en a un qui a tout compris, c’est Ace, le directeur du Tangiers : « Tout a été combiné pour que votre fric passe dans nos poches, c’est ça la vérité sur Las Vegas. » Et du fric il y en a sur la table. Ici on ne fait pas de cadeau, c’est le plus fourbe qui l’emporte, espérons que les dés ne soient pas pipés…

MILLE SABORDS – Doublons et tetes de mort

La taverne de Tortuga est bondée ce soir. Boucaniers, flibustiers et autres forbans s’y pressent. Un vrai coupe-gorge. Mais qu’importe. Il parait que Le Basque à pillé un galion espagnol et que son butin se monte à plus d’un million de piastres ! J’sais pas quel tord-boyaux on lui a servi, mais on dit que celui qui le gagnera aux dés aura sa part du butin… Pouss’toi d’là l’Olonnois, espèce d’écrevisse de rempart, c’est à mon tour de jouer !

LES TROIS PETITS COCHONS – Grouik !

Les trois petits cochons vous connaissez ? Non, pas ceux du barbecue du week-end dernier ! Ces trois petits gars qui avaient l’âme d’entrepreneurs et une grande confiance dans l’immobilier. Face à eux le loup, pas un loup banal qui passait par là, LE Loup, celui qui a déjà croqué la chèvre de M. Seguin au retour de ses vacances dans le Gévaudan, une star, d’ailleurs on ne dit plus Loup, mais GML pour le Grand Méchant Loup. Il ne souffle plus sur les maisons, il envoie les huissiers pour que la cochonnaille se remue les jambons.

PERUDO – Dudo amigo !

Sur le pont du Hollandais Volant, Will “Legolas” Turner et l’infâme capitaine Davy Jones s’affrontent autour d’une table. Armés d’un simple gobelet et de cinq dés, ils rivalisent d’audace en pariant sur les dés cachés sous les gobelets. « Quatre quatre » lance le Hollandais Volant, « Cinq quatre » réplique Will. Les enchères monteront d’autant plus que Bill Turner, le père de Will, est aussi de la partie. Celui-ci perdra son âme et devra une servitude éternelle à Jones en ayant lancé ce pari fou : « douze cinq » !

Si vous ne disposez pas du vaisseau du Hollandais Volant de Pirates des Caraïbes, vous pouvez néanmoins vous assurer quelques frissons en jouant aux mêmes dés, le Dudo ancestral d’Amérique du Sud.

STRIKE – Les dés du cirque

Les boules de pétanque c’est lourd et dangereux dans la salle à manger, mais il faut avouer qu’il y a un certain plaisir à les balancer sur celles des autres. Strike permet d’assouvir ses pulsions balistiques sans pour autant tout casser autour de soi.

IT HAPPENS – Un petit ver ?

Dans Myrmes il fallait gérer sa fourmilière, dans It Happens il s’agit de détruire des termitières en incarnant Anton. Prenez un éléphant, enlevez-lui les oreilles, réduisez-le au dixième de sa taille et vous obtiendrez Anton, un fourmilier affamé. Cette bestiole au physique improbable qui passe son temps le museau dans le sol, à essayer d’attraper des insectes grâce à sa fort longue langue.

A FISTFUL OF PENGUINS – Malin comme un pingouin

Les jeux avec des animaux, c’est mignon, c’est très apprécié des enfants. Bon, parfois cela peut être trop simple, trop gentillet, un tantinet pesant et convenu, y compris pour les petits qui sont très rock’n roll en fait. A Fistful of Penguins est un petit jeu, avec des tas de bestioles et des jetons, dans une petite boîte.

DICE TOWN – Le Sheriff a toujours raison

La conquête de l’Ouest, ce sera beau à raconter aux vieux restés sur le Continent, mais pour l’instant la perspective c’est Dice Town, Main Street, à gauche le Saloon de Martha, à droite le General Store de Phil, au fond le Town Hall et bien sûr la prison du Sherrif. Dice Town, édité par Matagot, est un jeu d’ambiance dynamique et rigolo, à tester autour d’une table du saloon pour l’apéro.