Programmation

Captain Sonar – USS Zizanic

Les jeux de sous-marins c’est en général plutôt malin, ou très très barge comme Novembre Rouge. Avec Captain sonar on fait dans le subtil, le compliqué, le technique, le reflet bleu métal des profondeurs. Deux sous-marins ennemis se baladent dans les mêmes eaux et bien sûr, il ne peut en rester qu’un !

COLT EXPRESS – Cheval de fer et volée de plombs

Le vent souffle dans les plaines du Nouveau-Mexique, le train siffle et file dans un paysage désertique, annonçant de longues heures de chaleur, d’ennui et de cahots divers. Par chance une bande de bandits a décidé de mettre un peu d’ambiance !

Ils arrivent au même moment et grimpent à l’arrière du train, leur but est situé à l’avant du train : la paye des mineurs, protégée par le Sheriff. Ils vont donc remonter le train. Au passage ils rançonneront bien sûr tout le monde. Là où cela devient pittoresque c’est qu’il s’agit d’une bande de formation très récente, chaque bandit veut faire cavalier seul et prendre le plus de butin. Flinguer ses associés ne pose aucun souci. Bien sûr les joueurs sont les bandits, reste à savoir qui est le véritable « Cerveau » de la bande !

STAR WARS ARMADA – Une armada, minimum

De passage au FLIP, nous avons testé Star Wars Armada. C’est un peu la suite logique de Star Wars X-Wing qui permettait de recréer avec des figurines les combats de chasseurs et autres petits vaisseaux de Star Wars.

SUN TZU – J’ai Wu, j’ai Lu, pis j’ai Chu

Sun Tzu, un nom qui impose le respect. Général chinois du VIe siècle avant J.C., il aurait écrit L’Art de la guerre, le premier traité de stratégie ayant jamais existé. À cette époque-là chez nous, la stratégie militaire c’était encore un peu brouillon. Le gars qui avait une épée de bronze était promu stratège illico. Sun Tzu lui servait le royaume de Wu, dirigé par le roi Lu. Il aurait attaqué le royaume de Chu.

ROOM 25 – Piégé comme un rat !

Se retrouver prisonnier dans un complexe carcéral futuriste ce n’est déjà pas terrible, mais quand en plus il y a un jeu de télé-réalité qui chapeaute le tout, ça devient franchement glauque. C’est décidé vous vous faites la malle, vous partez à la recherche de la fameuse Room 25, celle qui offre la liberté. Ce sera avec ou contre les autres mais plus rien ne peut vous retenir. Méfiance, il paraît que des matons sont infiltrés parmi les taulards. En un mot ce n’est pas gagné !

MYRMES – Insectes mais nombreux

Parfois on se demande où les concepteurs de jeux vont piocher le thème dont ils emballent leurs mécaniques. Dans Myrmes au contraire on a un jeu de gestion et un thème tout à fait adapté : la fourmilière. Il s’agit donc de gérer une fourmilière et notamment son développement extérieur. Les fourmis étant des bestioles organisées, collectivistes et rationnelles, le thème du jeu et la mécanique sont en symbiose. On ne le dira jamais assez, la gestion c’est bestial !