Pirates

JAMAÏCA – Guerre de course

À la fin du XVIIe siècle, Sir Henry Morgan, gouverneur de la Jamaïque, organise une grande régate autour de l’île. Vous imaginez un événement mondain, les riches propriétaires locaux emmenant famille et domesticité pour assister aux manœuvres de gracieux vaisseaux ?
Grave erreur, car si Henry Morgan est bien gouverneur en titre, c’est surtout un redoutable aventurier – l’un des pires pirates – qui a réussi le tour de force de devenir puissant et respecté. Cette course va opposer des capitaines pirates, lancés sur des vaisseaux armés, ils vont aller vite mais aussi tout ravager sur leur passage.
Un tricorne sur la tête, un sabre au côté, un perroquet sur l’épaule et c’est parti !

BLACK FLEET – Pour la fille du gouverneur ?

Ça cause de pirates et d’aventure maritimes, aux environs des Caraïbes et du XVIIIe siècle. Un peu comme dans Fortunes de mer, chacun va pouvoir osciller entre commerce abusif, honnête piraterie et chasse à la flibuste. Sauf que là on fait tout à la fois !

ANTIGUA – Les cartes au trésor

Antigua… Bienvenue en 1717 dans les Caraïbes, le grand soleil sur les eaux bleues, l’aventure, la chasse au trésor, celui des pirates bien sûr. Après avoir survécu au terrible naufrage qui fut fatal à Black Sam, vous avez bien l’intention de mettre la main sur le fabuleux trésor qu’il avait amassé. Ce ne sera pas simple le flibustier était rusé, il a disséminé son butin dans de nombreuses îles. Pire encore, d’autres survivants de l’équipage ont la même idée et sont eux aussi partis à la chasse au trésor après avoir trouvé de petits navires et réuni des équipages de forbans.

BIG PIRATE – À l’abordage !

Un trésor de pirate caché sur une île déserte, forcément les moussaillons veulent aller le chercher. Le truc c’est que l’île n’est pas déserte, que le trésor n’est pas abandonné et que le pirate les attend. C’est même un forban plutôt imposant qui les attend ! Il s’appelle Big Pirate le bougre. Il va falloir réussir à le ruser et revenir entiers, ou peut-être avec une jambe de bois alors.

FORTUNES DE MER – Boucaniers associés

Une croisière dans les îles, les belles plages, le rhum, la chaleur et la douceur d’une vie oisive au bord de l’eau, la baignade à portée de hamac… Bon, pour gagner tout cela il va falloir se remuer et avoir de la chance. Inutile de songer à jouer au Loto, nous sommes au XVIIe siècle, l’équivalent le plus proche d’une cagnotte Euromillions est un galion espagnol chargé de riches marchandises ! Il va falloir faire dans le business, à la manière locale, pratiquer le marketing au canon de 24 livres, touça.

SAINT-MALO – En terre corsaire

Les Malouins ont sillonné les mers du globe, fait parler la poudre, donné leur nom à des îles perdues, amassé et dilapidé des fortunes, mais surtout gardé au cœur le souvenir de leur chère cité, bien abritée derrière les récifs et les murailles.
Dans Saint-Malo vous avez la charge de la prestigieuse cité corsaire. Il va falloir être habile pour y faire prospérer la noblesse, les marchands, les églises, tout en se protégeant pour éviter les raids dévastateurs des pirates.

LIBERTALIA – Hissez le pavillon noir !

Nous avons eu la chance de tester le prototype de Libertalia, un jeu de Marabunta (Asmodée version gros joueurs), qui doit sortir cet automne. Chacun gère un équipage de pirates représenté sous forme de trente cartes. Mousse, gabier ou capitaine, chaque personnage a un rang hiérarchique et une capacité spéciale. Le rang permet d’être le premier à piocher dans le butin du jour, la capacité sert à mettre au point de fourbes tactiques pour ramasser plus, gêner les autres ou flinguer quelques concurrents.

CROC ! – Tais-toi et nage

Vous êtes une bande de pirates, de drôles de zigues qui naviguent sans bateau. En y regardant de plus près on s’aperçoit que lesdits pirates ont un look plus proche de celui de Nono le petit robot que de Flipper le dauphin… Ce n’est pas gagné pour la traversée du Pacifique en dos crawlé.

Mais bon, le requin est un animal curieux de nature. Alors que l’homme appréhende le monde avec les yeux, le chat avec son nez et la chauve-souris à l’ultrason, le squale évolue en société la bouche grande ouverte et la dent aiguisée. Bonjour, croc, enchanté, croc… Lequel de nos flibustiers trempés va survivre à ce lunch improvisé ?

CANON NOIR – Pirates !

Les affreux malfrats qui écumaient les Caraïbes ont de quoi être fiers, ils sont restés dans les mémoires et en plus on les adore. Un déguisement de pirate c’est quand même la grande classe pour impressionner les petits copains non ? Canon Noir est de retour pour offrir à chacun la chance de rafler les trésors des Caraïbes, avec en plus un vrai petit canon qui tire.

KORSAR – À l’abordage ! Pas de quartier !

Korsar est comme son nom l’indique, un jeu de pirates ! Il vous propose de revenir aux bases de ce noble sport : piller les galions espagnols chargés d’or. Il y a les proies et leurs trésors, de l’autre les compagnons de la côte, les maudits pirates, ceux qui vont tenter de s’en emparer.
Vous allez avoir de la concurrence, y compris celle du terrible Barbe Noire !