Gestion

Yamataï – La perle du royaume

Dans la foule bigarrée et dense du Festival International des Jeux de Cannes, parmi les jeux que nous ne pouvions atteindre et qui nous faisaient de l’œil, un a retenu notre attention. Chez Days of Wonder (et distribué par Asmodée), un jeu multicolore et très beau, répondant au doux nom de Yamataï.

FORTUNES DE MER – Boucaniers associés

Une croisière dans les îles, les belles plages, le rhum, la chaleur et la douceur d’une vie oisive au bord de l’eau, la baignade à portée de hamac… Bon, pour gagner tout cela il va falloir se remuer et avoir de la chance. Inutile de songer à jouer au Loto, nous sommes au XVIIe siècle, l’équivalent le plus proche d’une cagnotte Euromillions est un galion espagnol chargé de riches marchandises ! Il va falloir faire dans le business, à la manière locale, pratiquer le marketing au canon de 24 livres, touça.

GINKGOPOLIS – La possibilité d’une ville

Ginkgo, dit aussi Ginkgo Biloba, c’est paraît-il le nom d’un arbre super costaud. Mais en fait le truc important dans le titre du jeu c’est Polis, la cité en grec, parce que c’est ce qu’il va falloir faire, participer au développement d’une ville, qui va grossir petit à petit sur la table !

Participer c’est bien mais dans polis il y a aussi la racine du mot politique, c’est-à-dire qu’il va falloir participer plus que les autres, ou du moins qu’à la fin de la partie cela se voit. Au besoin profiter des efforts de ses adversaires et tirer la couverture à soi.

LA VENISE DU NORD – Dans de beaux draps

La Venise du Nord, mais c’est bien sûr, c’est Bruges ! Hop, le temps d’un jeu il s’agit de troquer ses frusques made in China pour les beaux atours d’un bourgeois marchand de la fin du XVe siècle. Attention à la qualité, c’est du bon cousu main, d’autant que la spécialité de votre marchand c’est le textile, le lin, la soie, la dentelle bien sûr et les pierreries qui s’arrachent dans toutes les cours d’Europe. La richesse en point de mire et la célébrité en faisant construire un pont ou deux, voire la postérité en posant pour un peintre comme Van Eyck, il se débrouille paraît-il.

SAINT-MALO – En terre corsaire

Les Malouins ont sillonné les mers du globe, fait parler la poudre, donné leur nom à des îles perdues, amassé et dilapidé des fortunes, mais surtout gardé au cœur le souvenir de leur chère cité, bien abritée derrière les récifs et les murailles.
Dans Saint-Malo vous avez la charge de la prestigieuse cité corsaire. Il va falloir être habile pour y faire prospérer la noblesse, les marchands, les églises, tout en se protégeant pour éviter les raids dévastateurs des pirates.

LES CHÂTEAUX DE BOURGOGNE – Un bon cru

Ce jeu, aussi connu sous l’abréviation Burgund (pour Die Burgen von Burgund) s’adresse aux joueurs chevronnés ou motivés pour le devenir. Nous étions quatre vieux briscards autour de la table et la première demi-heure a été assez studieuse. Les mécanismes du jeu ne sont pas compliqués, mais ils sont fort nombreux !