Gobelin d’or

LOVE LETTER – Amour et perdu !

Ah les courtisans, toute cette petite société poudrée, rompue aux intrigues amoureuses, diplomatiques et politiques. Parmi cette assemblée de chacals, à qui faire confiance pour porter la lettre avec du vrai amour dedans pour la seule, la vraie, l’unique princesse, Annette ? Si vous recherchez la subtilité des jeux de l’amour et du hasard, la délicatesse des sentiments, le romantisme effréné de la jeunesse vécue au grand galop dans le parc du château… ben c’est raté, parce que Love Letter, ça kill sévère !

ZOMBICIDE – La mort aux trousses

Allez savoir pourquoi, il y a dû avoir un truc qui a déconné avec la météo ou les expériences de la NASA, à moins que ce soient les Russes. Le truc qu’est sûr, c’est que pour survivre aujourd’hui aux States il vaut mieux avoir maté du film d’horreur en boucle que potassé le guide des scouts ou le droit pénal. C’est bien simple, le monde se divise maintenant en deux catégories, il y a ceux qui sont armés et dangereux et… le rayon viande froide.
Vous avez aimé les films de zombies, ça tombe bien ils sont de retour, là, juste en bas. Descendre ? Oui, mais lequel ?

SEASONS – Magie cristalline

Les magiciens sont des tarés imbus de leur personne, nul ne le niera, mais en même temps personne ne leur dira non plus. La bonne fortune veut qu’ils s’affrontent régulièrement pour prouver leur supériorité, ce qui réjouit grandement leurs contemporains, surtout quand l’un d’eux mord la poussière. Autre avantage, les mages sont patients, ils s’opposent pendant trois longues années, ou plutôt douze saisons.

Bien sûr vous le savez, puisque vous en êtes un… Tarés ? Non, je ne l’ai pas même pensé. Parlez-en à Syllas le Fidèle, mon familier, il est volontiers friand de polémiques.

LA CITÉ DES VOLEURS – Approche mon trésor

Une cité libre et prospère dans un monde en guerre, il n’en faut pas plus pour attirer la pègre dans les rues de Cadwallon. La Guilde des voleurs envoie ses troupes rançonner les riches marchands une fois la nuit venue. Somme toute les marchands sont aussi voleurs à leur manière non ? La cité des voleurs, un jeu des éditions Hazgaard, à essayer absolument.