Moyen âge

DOMINION – Féodalité bien ordonnée

À partir de rien, vous ambitionnez de devenir un grand, très grand seigneur, tout bonnement le plus puissant seigneur. Pour cela il va falloir créer et asseoir votre domination territoriale. Sept petits trésors et trois domaines minables, c’est peu, mais c’est un début pour acheter des alliés (voleurs, bureaucrates, espions, ..) et construire des bâtiments (forge, bibliothèque, chapelle, …). Votre trésor va fructifier et l’achat d’autres domaines permettra de constituer des duchés, des provinces.
À la différence des ambitions des grands seigneurs, la terre est limitée, le nombre de domaines est limité et, une fois que toutes les provinces sont distribuées, la partie s’arrête.

LES CHÂTEAUX DE BOURGOGNE – Un bon cru

Ce jeu, aussi connu sous l’abréviation Burgund (pour Die Burgen von Burgund) s’adresse aux joueurs chevronnés ou motivés pour le devenir. Nous étions quatre vieux briscards autour de la table et la première demi-heure a été assez studieuse. Les mécanismes du jeu ne sont pas compliqués, mais ils sont fort nombreux !

CARCASSONNE – La victoire est dans le pré

Le beau Moyen Âge, la belle image des Très Riches Heures du duc de Berry, avec l’azur des cieux au-dessus du tout. En fait pas du tout, malgré la paix dans le royaume ce ne sont partout que viles luttes d’influences entre nobles, ecclésiastiques et paysans, pour ne rien dire des marauds qui rançonnent les voyageurs.