Flames of War, Pologne 1939, Krolewskie
Merci de patienter pendant le chargement de la page

Flames of War, Pologne 1939, Krolewskie

Flames of War, Pologne 1939, Krolewskie

par Globul
Bataille de la forêt de Krolewskie

La guerre fait toujours rage entre l’Allemagne et la Pologne, nous entamons une quatrième bataille et nous sommes toujours le 1er septembre 1939 ! Après les aventures du Panzerzug 3 à Chojnice, du train polonais « Smialy » à Mokra et la charge des cavaliers polonais à Krojanty, une dernière bataille vient clore cette journée hautement historique.

Nous sommes dans une région boisée de la frontière, à Krolewskie. Les deux armées utilisaient des unités de cavalerie pour la reconnaissance. Généralement les éclaireurs découvrent et observent l’ennemi, rendent comptent et se replient. Mais pas cette fois-ci. Les éclaireurs polonais du 11e Uhlan tombent sur les éclaireurs allemands de la 3e armée allemande, eux aussi à cheval. Les Polonais chargent sabre au clair, les Allemands contre-chargent ! Nous voici donc avec une bataille pour le moins originale et quelque peu anachronique ! Après les attaques de train au parfum Far-West, nous voilà revenus à l’époque napoléonienne.


Suggestions de lecture

LES FORCES EN PRÉSENCE

La bataille se déroule sur une carte réduite de 120 x 120 cm, avec de petites routes et quelques bois. Le budget des deux armées est de 500 points, certes c’est très peu mais c’est fort heureux car toutes les unités doivent être montées ou hippomobiles. Chacun se déploie sur 30 cm de profondeur, il reste donc un no man’s land de 60 cm au centre. Le but du jeu est de faire craquer l’ennemi, ce qui rapporte un point de campagne. Tuer le chef ennemi accorde aussi un point, indépendamment du sort de la bataille.
Côté polonais, nous avons déjà rencontré la Pulk Kawalerii, mais cette fois-ci tout le monde est à cheval.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Krolewskie

 

Arhas aligne trois platoons fearless/veteran pour495 pts

  • HQ – 2 rifle teams mounted – 45 pts
  • Mounted kawalerii company – 1 cmd, 5 rifle teams, 1 AT rifle, mounted – 180 pts
  • Mounted kawalerii company – 1 cmd, 5 rifle teams, 1 AT rifle, mounted – 180 pts
  • Kawalerii anti tank gun – 1 cmd, 2 AT 37 Wz 36 (cavalry limber) – 90 pts

La force de cette armée est son moral et sa capacité spéciale de charge : au premier assaut les Polonais touche sur 2+, puis 3+ pour les rounds suivants puisqu’ils sont vétérans. Les canons antichar peuvent aussi servir puisqu’ils ne sont pas No HE, tirent à 60 cm et ont une cadence de tir de 3.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Krolewskie

Pour les troupes allemandes, je suis obligé d’aligner une armée presque entièrement nouvelle. J’ai essayé quelques cavaliers de reconnaissance à la bataille précédente mais c’est tout.

 

J’aligne donc une Kavallerie brigade de 490 points, à trois platoons en confident/trained.

  • HQ – 2 rifle teams mounted – 40 pts
  • Kavallerie company – 1 cmd rifle, 9 rifle teams, mounted – 230 pts
  • Kavallerie company – 1 cmd rifle, 5 rifle teams mounted – 115 pts
  • Kavallerie mortar platoon – 1 cmd rifle, 1 observer, 4 mortar 8cm, 2 horse wagon – 105 pts

Ma principale force d’impact est constituée par le gros platoon de cavalerie. En soutien j’étais d’abord tenté d’aligner un platoon de trois HMG associé à un platoon constitué de deux canons 75 courts Lelg18. Mais ça montait à 515 points. Par ailleurs j’ai réfléchi et me suis dit que les mitrailleuses étaient certes très efficaces mais que leurs tirs pouvaient être bloqués par mes propres cavaliers. Et puis deux canons contre la cavalerie c’est fragile.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Krolewskie
En général je suis fâché avec les mortiers mais bon là je me dis que c’est la bataille idéale pour les utiliser. Leur tir en cloche permet de passer au dessus de mes cavaliers et leur portée d’un mètre en bombardement cadre bien avec cette carte réduite.

Côté figurines cette bataille m’a demandé du boulot ! Je pose sur la table 68 cavaliers et deux charrettes. Les charrettes qui transportent les mortiers sont arrivées le matin même, elles ont juste reçu une sous-couche. Pas facile de trouver des cavaliers allemands de la Seconde Guerre mondiale, les miens viennent de Peter Pig. Ils sont un peu plus petits que les cavaliers polonais d’Arhas mais les figurines sont de bonne qualité, en un seul bloc et il est possible de les acheter par petits paquets de quatre pour coller au plus près de ses besoins.

Bien sûr, nous avons tous les deux les figurines à pied pour éventuellement démonter nos troupes. Ce sera fait très vite pour les canons. Pas pour les cavaliers, mettre un pied à terre c’est mettre le second dans sa tombe !
Sur le papier j’ai plus de monde mais j’ai deux fragilités nettes : d’une part je suis un cran en dessous pour le moral et l’expérience de l’unité, d’autre part à l’assaut je touche sur du 4+, ce qui fait un gouffre par rapport au 2+ des Polonais. La conclusion est simple : je dois à tout prix être celui qui lance l’assaut !


Suggestions de lecture

QUI SE CHARGE DE LA CHARGE ?

Le placement est simple, je mets mes charrettes de mortiers un peu en retrait, couverts par le plus petit platoon de cavalerie et avec le 1ic. À droite le gros platoon de cavalerie et le 2ic. L’initiative se joue sur un lancé de dé, ce qui est vraiment important cette fois-ci ! Il n’y a que 60 cm entre les zones de déploiement et avec un galop la cavalerie peut charger jusqu’à 45 cm en un tour !

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Krolewskie
J’ai l’initiative ! Les mortiers sautent illico à terre et avancent jusqu’à un petit bois, les charrettes noires disparaissent. La cavalerie de gauche avance pour former un rideau devant les mortiers mais reste à plus de 45 cm des cavaliers polonais. Le gros platoon de cavalerie de droite avance plus résolument et se place pile dans les 45 cm des cavaliers polonais d’en face, ils peuvent donc recevoir une charge durant le tour d’Arhas.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Krolewskie
Arhas commence son premier tour. Fort logiquement il débarque ses canons. Le platoon de cavalerie d’en face se lance à la rencontre de mon unité de cavalerie de droite tandis que l’autre se recentre. Mais le jet de galop est raté. Du coup ils restent à une vingtaine de cm de mes troupes et l’assaut tant redouté n’aura pas lieu. C’était quitte ou double (enfin plutôt 1/3 – 2/3) mais le pari est réussi, j’aurais la charge initiale !


Suggestions de lecture

SABRE AU CLAIR !

Second tour, clairement ça va être bourrin ! Mes onze plaquettes de cavalerie (dont le 2ic) avancent pour charger les cavaliers adverses (7 teams + le 1ic), donc du 11 contre 8. Mes autres cavaliers avancent un peu au centre, à la fois pour couvrir les mortiers et pouvoir intervenir en soutien.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Krolewskie
Les mortiers tirent en tuent une team dans la cavalerie que j’attaque à l’assaut. Du coup mon assaut ne vise plus que les quatre premières teams polonaises, les seules à portée. Le tir défensif m’enlève une team, mon assaut en tue deux. Nous sommes à 10 contre 5. Contre-attaque polonaise, sans le 1ic (donc 4 contre 10). Je perds deux plaquettes (4 contre 8).

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Krolewskie
Contre attaque suivante (avec relance de mon 2ic), deux polonais en moins (2 contre 8), ils contre-attaquent à nouveau et cartonnent (2 contre 6), mais c’est la fin, ma dernière contre-attaque les achève, il me reste six plaquettes avec le 2ic, mon platoon est à la limite du test de moral. Côté polonais il ne reste que le 1ic, esseulé, qui n’a pas pris part à l’assaut. Mon plus gros platoon de cavalerie a rempli sa tâche avec brio. Je suis content des tests de motivation qui m’ont permis de revenir à chaque fois à l’assaut.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Krolewskie
Forcément le raffut attire des curieux, le second platoon de cavalerie polonaise se lance contre les mes cavaliers diminués. sept plaquettes et le 1ic en approche rapide, quatre qui se lancent à la charge, cette fois-ci avec le 2+ tant redouté. Je prends trois pertes, rate la contre-attaque et recule les deux teams et le 2ic qui restent, le platoon teste son moral et reste en jeu. Pas une seule perte chez les Polonais.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Krolewskie

 


Suggestions de lecture

LES TUBES DE L'ÉTÉ

Je commence le troisième tour. Les survivants de mon platoon de cavalerie sont cloués et le restent. Ma seconde cavalerie vazouille un peu au centre, trop étirée pour charger efficacement les cavaliers polonais, faisant écran devant mes propres canons et menaçant vaguement les canons ennemis. Mon observateur de mortier arrive à la lisière du petit bois d’où il peut cibler les canons ennemis pour les mortiers.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Krolewskie
Les mortiers eux ne chôment pas, ils bombardent les cavaliers polonais et ne les ratent pas ! Trois plaquettes sous le gabarit, deux morts ! Notons au passage le début d’un mix fort heureux entre les bonnes touches de mortier et sauvegardes ratées (pourtant à 3+).

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Krolewskie
Les antichars d’Arhas me tue une plaquette de cavaliers au centre. Les cavaliers polonais foncent quand même pour finir ma cavalerie réduite à trois plaquettes, mais ils ne sont plus que six, dont le 1ic. Ils tirent, me détruisant deux plaquettes dont le 2ic, puis la seule team qui le peut charge mon dernier élément… dont le tir défensif fait mouche et du coup fin de l’assaut ! Mais le test de moral est raté, je perds mon premier platoon. Les cavaliers polonais sont réduits à cinq plaquettes dont le 1ic. Il consolide en s’éloignant de ma seconde cavalerie qui approche… mais commet l’erreur de grouper ses troupes.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Krolewskie
Je commence mon quatrième tour avec la perspective de faire un carton avec les mortiers. Mes cavaliers avancent pour charger et les mortiers allument quasiment tout le platoon groupé, faisant une perte. Mes cavaliers sont très étirés. J’ai six plaquettes mais seulement trois au contact pour la charge (dont le 1ic). L’assaut se solde par des pertes des deux côtés. Je dois finalement reculer, ma cavalerie est réduite à trois teams plus le 1ic. Les Polonais sont mal aussi et ratent leur test de moral, second platoon perdu.


Suggestions de lecture

CAPITAINE STARK ?

Le 1ic reste sur la table et passe le test d’armée ! Le reste de l’armée est constitué par le 2ic polonais et les canons, qui flinguent mon observateur au passage.
Le dernier tour fait honneur aux cavaliers polonais. Le 2ic fonce à travers la plaine pour aller charger mes mortiers, mais c’est loin. Le 1ic polonais charge tout seul mes cavaliers restants, il leur inflige une perte, je rate la contre-attaque, puis le test de moral de platoon, puis la relance par mon 1ic… et tout ce petit monde prend la poudre d’escampette conduisant ipso facto au break d’armée inéluctable. Le chef polonais flatte l’encolure de son cheval avec désinvolture et regarde le point de victoire briller dans le reflet de son sabre. À 2 cavaliers contre 12, chapeau !

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Krolewskie
Un point de campagne pour Arhas, pas de point pour la mort de chef, bien que pleutre le mien est resté vivant. Nous sommes donc à 5-4 pour la Pologne au niveau de la campagne.

 

Conclusion
Une bataille carrément originale, qui fut rapide (on l’a rejouée une seconde fois dans la foulée) et intéressante. Je n’ai pas regretté le choix des mortiers qui ont fait une hécatombe (5 morts en 3 tirs) alors que des mitrailleuses auraient eu des soucis de ligne de tir. L’action de mon plus gros platoon de cavalerie a été très bien grâce à l’initiative gagnée au premier tour.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Krolewskie
La seconde cavalerie est arrivée en ordre dispersé, mais l’assaut a abouti favorablement. Le coup de sang du 1ic polonais m’a juste pris complètement au dépourvu alors que je pensais avoir partie gagnée. Comme souvent j’ai foiré les tests de moral successifs, pourtant 4+ ça fait une chance sur deux, ce n’est pas si pourri. Arhas a aussi eu plus que son lot de sauvegardes ratées sur des 3+.

Côté figurines et gameplay c’était très rafraîchissant d’avoir des cavaliers, un petit air de bataille antique et en plus ça fonce ! Personne n’est allé chercher les canons ennemis mais ils n’auraient pas fait long feu si ça avait été le cas, surtout mes mortiers. Il reste deux batailles à jouer dans l’opération, la première où je dois attaquer et prendre le centre d’un petit village, la seconde où il faudra prendre d’assaut trois solides bunkers…


Suggestions de lecture

Commentez en premier

UA-57745745-1