Flames of War, Pologne 1939, Pszcyna
Merci de patienter pendant le chargement de la page

Flames of War, Pologne 1939, Pszcyna

Flames of War, Pologne 1939, Pszcyna

par Globul
26 juin 2016

Cinquième et avant-dernière bataille de l’opération « Batailles de la frontière », l’affrontement de Pszczyna s’est dans les faits déroulé sur plusieurs jours. Finies les rocambolesques attaques de trains ou les charges au sabre, on arrive dans le dur !

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Pszczyna
La 6e division d’infanterie polonaise s’est retranchée dans un village et attend le choc de la 5e panzer. En termes de jeu cette bataille est assez complexe. Les forces polonaises n’ont que 1250 points contre les 1500 alloués à l’armée allemande. Par contre leur position est solide, très solide même puisqu’ils commencent retranchés dans un carré de 90 cm sur 75 cm, avec deux embuscades et une embuscade immédiate. Pas trop de choix, la liste polonaise doit être une Piechoty, en gros de l’infanterie de base, assez populeuse, équipée de fusils.
Les Allemands ont plus de points, mais leur mission est dure. Un carré de 30 cm de côté est placé au centre du dispositif polonais et l’enjeu de la bataille est de s’y placer. On a réglé le truc en plaçant un objectif de victoire (un petit bunker).

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Pszczyna
Si l’un des deux adversaires réussit à être le seul à avoir une unité dans le périmètre, il engrange 3 points de campagne. Si les deux adversaires sont présents, c’est un match nul 0-0.
Les Allemands ont un choix de liste énorme, compagnie d’infanterie ou du génie, peloton de reconnaissance, compagnie de chars légers… pas facile de se décider. L’élément décisif c’est la rapidité, la bataille ne dure que six tours et 25% des forces allemandes doivent être placées en réserve retardée !


Suggestions de lecture

LES FORCES EN PRÉSENCE

Pologne – Batalion Piechoty – Fearless Trained – 7 platoons – 1235 pts

  • HQ – 3 cmd rifle – 25 pts
  • Piechoty Company – 1 Cmd rifle, 1 AT rifle, 12 rifle team – 205 pts
  • Piechoty Company – 1 Cmd rifle, 1 AT rifle, 12 rifle team – 205 pts
  • Piechoty AT gun – 1 Cmd rifle, 3 x 37 mm wz. 36 gun – 90 pts AMBUSH
  • Piechoty AT gun – 1 Cmd rifle, 3 x 37 mm wz. 36 gun – 90 pts AMBUSH
  • Czolgow platoon – 3 x 7 TPjw tank – 145 pts IMMEDIATE AMBUSH
  • Light gun battery – 1 Cmd rifle, 1 staff, 4 x 75 mm wz 1897 gun – 235 pts
  • Light howitzer – 1 Cmd rifle, 1 staff, 4 x 100 mm wz 14/19 – 240 pts

Allemagne – Panzerspäh-Schwadron – Confident Veteran – 7 platoons – 1500 pts

  • HQ – 4 Sdkfz 221 – 90 pts
  • Light Panzerspäh – 3 Sdkfz 221 – 100 pts
  • Mixed Panzerspäh – 4 patrouilles x (1 Sdkfz 221 + 1 Sdkfz 222) – 300 pts
  • Mixed Panzerspäh – 1 patrouille (1 Sdkfz 221 + 1 Sdkfz 222) – 75 pts – DELAYED RESERVE
  • Heavy Panzerspäh – 3 Sdkfz 232 – 135 pts
  • Kradschutzen – 1 cmd rifle/MG – 1 light mortar – 6 Rifle/MG (à moto) – 255 pts
  • Schützen – 1 cmd rifle/MG, 1 light mortar, 6 Rifle MG – 1 car + 7 opel blitz – 180 pts DELAYED RESERVE
  • Artillerie Howitzer 105 – 1 cmd, 1 staff, 1 osbserver, 4 Lefh18, 1 car, 1 radio truck, 1 moto+side, 4 Sdkfz de transport. – 365 pts.

Après avoir tergiversé j’ai choisi une unité de reconnaissance pour plusieurs raisons. Déjà pour gagner du temps dans l’avancée initiale grâce au mouvement de reconnaissance, chose utile dans une partie limitée à six tours. Par ailleurs, les Sdkfz 221 et 222 sont finalement extrêmement proches des Panzer I et II bien peu blindés. La possibilité de lever le « Gone to ground » avec la majorité de mes forces était cruciale. La possibilité de se désengager pouvait s’avérer aussi bien utile.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Pszczyna

Autre argument, j’avais bien envie d’essayer ce genre d’unité et je savais que ce serait une surprise pour mon adversaire. Les fadas capables d’aligner vingt automitrailleuses sont assez rares… merci à Zvezda d’en fabriquer à moindre coût. C’était aussi l’occasion de monter mes motards, chose que je repoussais depuis longtemps, non sans raison, c’est infernal à assembler et à peindre.

 

Déploiement

Le placement des Polonais est classique. La menace arrivant de deux côtés, Arhas a placé sur chacun des côtés un platoon d’infanterie et une batterie d’artillerie. Quatre platoons en vue, il en reste trois à sortir, les trois chars et les deux unités de canons antichars.

C’est un peu comme un hérisson, avec des troupes nombreuses (14 par platoon), huit gros canons AT8 et quelque part six canons rapides AT6 et trois chars. L’un des gros avantages de ma formation de reconnaissance réside dans son organisation sous forme de patrouilles.

Mon plus gros platoon de huit véhicules s’éclate en quatre patrouilles qui vivent leur vie. Du coup comme on ne teste pas pour une seule perte sur deux véhicules, c’est beaucoup plus dur de faire breaker les platoons au moral. Par ailleurs mon HQ dispose dans les faits d’un chef de Compagnie et d’un 2inC qui va former un platoon de plus avec le reste du HQ, soit trois véhicules.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Pszczyna

Au passage j’aligne vingt automitrailleuses dont 3 Sdkfz 232 (8 Rad Early) et 5 Sdkfz 222, tous armés d’un 2 cm et d’une coaxiale, plus 12 Sdkfz 221 uniquement armés d’une mitrailleuse. Des armes légères mais capables d’envoyer tout de même un sacré volume de feu. Mes deux platoons d’infanterie (l’un à moto, l’autre en camions) sont équipés de Rifle/MG et d’un petit mortier.

Je favorise une attaque frontale sur le long bord qui est le plus proche, en déployant mon artillerie (à portée de tir direct du coup). Quasi tout ce long bord est occupé par mes automitrailleuses. Une patrouille de deux sur la route à l’extrême gauche, les 8 Rad ensuite, une seconde patrouille de deux, puis le platoon du 2inC, une troisième patrouille de deux et enfin les motos à l’extrême droite.

Sur le bord court, je n’ai placé que la dernière patrouille de deux et le platoon constitué de trois Sdkfz 221. Ma réserve est constituée d’une petite reconnaissance de deux automitrailleuses et du platoon d’infanterie sur camions.


Suggestions de lecture

ENTRER DANS LA FOURMILIÈRE

Mes forces arrivent et disposent d’un mouvement de reconnaissance, ce qui n’est pas rien puisque, à l’exception de mon artillerie, tout ce que j’ai sur la table est de la reconnaissance. Sauf que j’avais mal calculé ce coup là, la distance de déploiement fait que la plupart de mes unités sur le long bord ne peuvent pas avancer, ou très peu, car placées trop près et en vue des Polonais. Sur le petit bord par contre mes trois patrouilles filent dans la cambrousse et sur la route.

J’enchaîne sur le mouvement normal. La patrouille de deux automitrailleuses la plus à gauche de mon armée passe dans un petit bois et l’une des deux s’embourbe, c’est classique. Tout le reste de l’armée avance résolument.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Pszczyna

Mon artillerie n’a pas le droit au bombardement du coup je fais du tir direct sur les chars ennemis. Coup de pot le char leader est détruit. J’ai beaucoup de monde à proximité immédiate des ennemis mais ils sont encore « Gone to ground » et tenter l’assaut me paraît bien prématuré.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Pszczyna

La riposte polonaise ne se fait pas attendre. Inutile en effet de rester planqués, je n’aurais aucune difficulté à lever le Gone to Ground à mon tour. Tir des canons de 100 mm qui dégomment les deux automitrailleuses qui étaient sur la route. Tir des fantassins sur les motos, j’engrange deux pertes. Assaut à la suite contre les motos, pas le choix je dois breaker et le fantassin retourne dans son trou. J’ai perdu du terrain dans l’affaire.

 

Grignoter les défenses

C’est parti, il faut réussir à faire taire les canons pour ensuite tenter de lancer l’assaut. Je dois impérativement les clouer mais surtout les détruire car ils sont fearless et restent rarement « pinned » bien longtemps.

Mes motards deviennent des piétons et se rapprochent des Polonais. Sur le flanc gauche mes gars embourbés le restent. Mais les trois Sdkfz 221 avancent au plus près des Polonais, tout en se cachant derrière un muret. Les tirs de mitrailleuses cartonnent carrément et détruisent en une volée deux des canons de 100 mm ! Mes tirs au centre sont moins heureux, je cloue les 75 mm et leur tue le commandant de batterie mais mon artillerie rate les deux chars.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Pszczyna

Je tente ensuite un assaut avec le platoon du 2inC contre les canons de 75. Franchement prématuré, les trois Sdkfz 221 se font fraîchement recevoir, y compris au fusil : deux détruits et le 2InC bailed. Test réussi il reste sur la carte.

Le tour des Polonais est l’occasion de me détruire une paire d’automitrailleuses de plus, au fusil ! Mine de rien mon axe principal d’attaque ressemble déjà à une allée de torches avec six carcasses fumantes, pas cool.


Suggestions de lecture

LA DANSE DES RATS

Pas de réserve pour moi mais cette fois-ci on y est, mes bandes de rats (franchement un Sdkfz de reco, c’est plus proche du rat que du loup non ?) mettent vraiment la pression. Les 8 rad tirent à pleine puissance avec leurs 20 mm et détruisent les deux chars qui restaient, une menace de moins !

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Pszczyna

Les ex-motards creusent des trous et tuent une plaquette d’infanterie. Sur la gauche les embourbés repartent et rejoignent l’autre automitrailleuse en lisière de bois. Les trois automitrailleuses planquées derrière le muret sèment la destruction en flinguant les deux derniers canons de 100 mm. Le tout à la mitrailleuse, firepower de 6+, chapeau.

Le tour polonais est l’occasion de sortir les canons antichar de 37 mm. Mes 8 Rad essuient divers tirs, ce qui se termine avec un détruit et un bailed. Un canon de 37 mm tente un tir difficile, de loin sur mes deux automitrailleuses en lisière… boum boum, plus d’automitrailleuses. Tout mon gros platoon de huit automitrailleuses est réduit à une patrouille de deux, du HQ il ne reste que le 1inC et le 2inC et mes 8 Rad sont abimés.

 

Assaut, Ach so !

Arrivée d’une réserve, l’infanterie qui surgit de derrière mes canons de 105 et avance à pied vers l’ennemi. Pas besoin de prendre les camions, je suis déjà à portée de tir. Un bombardement d’artillerie me permet de détruire un canon de 75 et de clouer les 75 et le platoon de piechoty qui me fait face.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Pszczyna

C’est parti pour l’assaut. Les ex motards se lancent, le 2Inc aussi et les 3 Sdkfz 221 de gauche qui ont si bien détruit les 100 mm attaquent l’autre piechoty sur l’autre flanc. Pour les motards c’est mort, ils prennent des pertes et ratent leur test, platoon en fuite.

Le 2Inc détruit un canon de 75 mais la contre-attaque est nourrie. Il est quasi encerclé, ne subit pas de perte mais préfère reculer au lieu d’y retourner. Le platoon de 75 ne résiste pas, le staff restera en sole survivor mais pas très longtemps.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Pszczyna

Sur la gauche les trois Sdkfz 221 ne reçoivent que des tirs de fusil, mais sans doute de gars entraînés à tirer les éléphants… mes trois automitrailleuses finissent toutes bailed, coinçées, tout simplement offertes à l’ennemi. Le tour qui devait enfoncer le dispositif se traduit par une bérézina et la perte de deux platoons. Bien sûr les fantassins polonais (en fait le chef de la batterie de 100 mm) ont capturé les trois automitrailleuses sans coup férir.


Suggestions de lecture

LES RATS ENTRENT DANS PSZCYNA

Arrivée de ma dernière réserve, une paire d’automitrailleuses, déboulant au plus court derrière mon artillerie. Avancée générale des troupes fraîches, l’infanterie et ces deux automitrailleuses qui s’approchent des piechoty.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Pszczyna

Il y a maintenant un trou dans la ligne d’infanterie du coup je peux y engouffrer mon 2inC et ma dernière patrouille du gros platoon de reco, pour aller se placer à côté de l’objectif… mine de rien c’est le but de la bataille. Le souci c’est que dans les parages de l’objectif il y a deux canons antichar, le 1inC polonais et une partie des piechoy.

Mon artillerie bombarde juste, détruit un des canons et cloue tout le monde, c’est déjà ça. Je lance une seule automitrailleuse à l’assaut, mais elle termine bailed par le tir défensif, détruite ensuite et je recule la survivante pour éviter les tirs antichar. Un des deux platoons de canon antichar break au passage. Mine de rien l’objectif se dégage.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Pszczyna

Les piechoty lancent un assaut sur ma seconde automitrailleuse. Mon tir défensif rompt l’encerclement, je résiste et profite de la porte ouverte pour me dégager de la nasse en marche arrière.


Suggestions de lecture

LE RUSH ET LA FLÛTE

C’est le dernier tout, pas le choix, mouvement général sur l’objectif avec tout ce qui reste : un 8 Rad, l’automitrailleuse qui avait résisté à l’assaut polonais du tour précédent, et au milieu les deux automitrailleuses qui viennent d’arriver en réserve. L’infanterie avance pour lancer l’assaut sur les piechoty à sa portée, restes du rideau de troupe initial.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Pszczyna

Le but est simple : réussir à résister aux tirs pour garder une présence sur l’objectif et obtenir le match nul. Avec un peu de chance il y a même moyen de les décrocher et de gagner la bataille.

L’artillerie nettoie l’objectif par un bombardement fort efficace, qui tue notamment le 1InC polonais. L’assaut de l’infanterie sur les Piechoty est un succès, détruisant deux teams et me permettant d’avancer vers le centre. Si seulement la partie s’arrêtait là…

Mais non, les Polonais jouent aussi, les piechoty sont encore là, de même que quelques antichar. Mes quatre automitrailleuses sur l’objectif subissent des tirs nourris. Au canon ça passe, et au fusil aussi ! Destruction, bailed, prise d’assaut, elles y passent toutes plus ou moins, tests ratés, deux platoons détruits, le 2inC détruit.

Du coup je ne tiens plus l’objectif, les Polonais réfrènent leurs envies de lancer l’assaut contre mon infanterie… une perte et les piechoty testent, s’ils partent c’est le test d’armée, ce serait bête alors que les trois points de campagne sont assurés.

Et voilà, le joueur de flûte est passé et mes rats sont tous morts, il me reste le 1inC et d’ailleurs un test d’armée à faire mais on l’a oublié du coup. Mon choix d’une compagnie de reco me semble quand même avoir été bon. Je n’ai jamais utilisé la possibilité de me désengager. J’aurais peut-être sauvé quelques véhicules mais avec le recul et le tour de réorganisation impossible de revenir en jeu assez vite pour une partie aussi courte.

FLAMES OF WAR campagne de Pologne, bataille de Pszczyna

Je suis content d’avoir réussi à virer 11 canons retranchés sur 14 et les trois chars, mais j’ai cafouillé avec ma bande de motards qui auraient dû permettre de se débarrasser des piechoty, gros platoon à 14 teams dont les fusils m’ont finalement détruit pas mal de véhicules.

Côté campagne on passe de 5-4 à 8-4 pour la Pologne. L’intérêt et le plaisir de jouer sont toujours bien là. La prochaine bataille va être coriace, ce coup-ci j’aurais trois bunkers à croquer, mais il y a aussi 7 points de campagne à glaner dans l’affaire…


Suggestions de lecture

1 Commentaire

  • Répondre juin 26, 2016

    Arhas

    Toujours aussi plaisant à lire :-)

Laissez une réponse

UA-57745745-1